Affiliation

Vos avantages:

  • Service personnalisé
  • Information et aide juridique
  • Conseils de carrière
  • Un syndicat fort et solidaire
Je m'affilie
   

Nouvelles

Voir tout
Deliveroo, c’est sympa. Dans toutes les grandes villes du pays, vous commandez votre repas sur le site web et il est livré chez vous, à vélo, dans la demi-heure. Mais les incidents de commande sont nombreux : un livreur qui a un accident, une adresse introuvable, des commandes interverties, un restaurant qui ne peut pas répondre dans les temps ou qui ferme pour une raison X ou Y … Pour ces raisons, il y a l’équipe dynamique du Customer Service (14 personnes), qui appelle le client pour réorienter sa commande, qui prévient le restaurateur, qui guide le livreur en cas de besoin et, au pire, appelle l’ambulance ou un back-up.
En savoir plus
Le moins que l’on puisse dire c’est que le transport routier est malade, le cancer est présent et la fièvre est à 39.5°C . La Commission européenne qui joue le rôle de médecin vient de décider ce 31 mai du traitement à suivre et a décidé que pour soigner le malade il suffit qu’il prenne une aspirine par jour. Et si d’ici un an ou deux le patient n’est pas mort mais son état ne s’est pas amélioré il faudra peut-être passer à deux aspirines par jour..
En savoir plus
bpost a lancé un nouveau programme de calcul des salaires en janvier 2014. Depuis, chaque fin de mois est une période de stress pour le personnel. « Vais-je toucher mon traitement ? Quelle mauvaise surprise nous attend ?... » A chaque échéance, ce sont des dizaines, des centaines voire parfois plus de mille per-sonnes qui ne touchent pas leur réel dû. Après 40 mois de patience, d’interventions multiples et diverses, de discussions stériles, les choses ne s’améliorent guère. Pour le Syndicat Chrétien ce n’est plus tolérable.
En savoir plus
La CSC-Transcom prend connaissance du contenu de l’arrêt de la Cour Constitutionnelle sur les élections sociales. Le Conseil d’Etat avait déjà émis de sérieuses réserves, dans son avis du 10 février 2016, en indiquant clairement que « le projet de loi porte atteinte à la liberté syndicale telle que garantie par les articles 23 et 27 de la Constitution », ainsi d’ailleurs, qu’à toute une série de conventions et de chartes européennes.
En savoir plus
La CSC-Transcom a pris connaissance ce matin de la volonté du Ministre Bellot de déposer un projet de loi sur le service minimum. Rien de nouveau sous le soleil, dès 2014, cela était annoncé dans l’accord de gouvernement. Pour la CSC-Transcom, un dialogue social basé sur le respect mutuel et visant à la recherche de solutions est la seule façon d’éviter les conflits.
En savoir plus
Voir tout

Des services publics en bonne santé

Le 22 septembre, nous avons présenté, avec les autres syndicats des secteurs publics, nos priorités durant l’événement « Des services publics en bonne santé ». Nous avons abordé entre autres le désinvestissement public, la concertation sociale et les pensions.

Une privatisation, ca se prépare!

La CSC-TRANSCOM a pu prendre connaissance, via la presse, d’une réduction drastique des effectifs à INFRABEL et dans ses filiales, Tuc Rail et Ixilio. Plus de 4000 emplois passeraient ainsi à la trappe d’ici 2020. Bien que nous n’ayons officiellement pas été informés en tant qu’organisation syndicale, la CSC-TRANSCOM tire la sonnette d’alarme depuis des mois en interne. En effet, nous constatons tous les jours la mise en œuvre d’une politique de détricotage de l’entreprise ! Politique délibérée ou réponse à des impératifs budgétaires ? Peu importe le scénario, il se fait sur le dos du personnel et des missions essentielles du rail en Belgique !
Lisez notre dossier