Affiliation

Vos avantages:

  • Service personnalisé
  • Information et aide juridique
  • Conseils de carrière
  • Un syndicat fort et solidaire
Je m'affilie
   

Nouvelles

Voir tout
Il y a quatre ans, les employeurs et les travailleurs s’accordaient sur l’introduction d’une nouvelle classification des fonctions des chauffeurs de poids lourds, plus adaptée à la réalité d’aujourd’hui. Cette classification de fonctions n’a jamais vraiment été concrétisée dans le sens où les salaires n’y ont pas été associés. Cela vient du fait que les fédérations et les syndicats interprètent les règles salariales de manière différente. Pour les employeurs, les salaires peuvent être augmentés via la classification et seulement dans le respect de la norme salariale. Pour les syndicats, il s’agit de l’introduction de nouveaux barèmes en dehors de la norme salariale. En dépit de différentes propositions des organisations syndicales, nous restons coincés par le refus obstiné des fédérations d’employeurs. Toutefois, ces derniers évoquent également la pénurie de chauffeurs et se plaignent de ne pas pouvoir en trouver. 
En savoir plus
Stop social dumping
Lettre ouverte aux fédérations patronales des secteurs transport routier et bus/car
Le Parlement européen votera le 4 juillet prochain sur le « Paquet Mobilité ». Il s’agit d’une étape importante sur le chemin d’un secteur loyal et plus viable. Les secteurs du transport de marchandises et du transport de personnes sont gravement touchés par la concurrence déloyale, parfois organisée par des employeurs belges ou en collaboration avec eux. 
En savoir plus
La direction des Chemins de fer belges a procédé aujourd’hui au tirage des numéros pour les élections sociales. Six organisations sont en lice et la CSC-Transcom s’est vu attribuer le numéro 6. Depuis plusieurs semaines déjà, la CSC-Transcom est en campagne. Ses militants sont enthousiastes à l’idée de ce tout nouveau challenge : l’élection directe des représentants syndicaux au niveau des Comités pour la Prévention et la protection au travail et au niveau des Commissions paritaires régionales. Un pas important pour plus de démocratisation et plus d’implication directe des cheminots sur leur bien-être et leurs conditions de travail.
En savoir plus
Jour de fête pour l’exploitation des travailleurs : la Commission Transport du Parlement européen a voté hier la légalisation de la discrimination salariale ainsi que la réduction du temps de repos des chauffeurs professionnels. “Une claque amère pour les syndicats et pour les trois millions de travailleurs dans ce secteur”, c’est la réaction de l’ETF (European Transport workers Federation), de la CSC-Transcom et des syndicats des autres pays européens.
En savoir plus
Voir tout

Des services publics en bonne santé

Le 22 septembre, nous avons présenté, avec les autres syndicats des secteurs publics, nos priorités durant l’événement « Des services publics en bonne santé ». Nous avons abordé entre autres le désinvestissement public, la concertation sociale et les pensions.

Une privatisation, ca se prépare!

La CSC-TRANSCOM a pu prendre connaissance, via la presse, d’une réduction drastique des effectifs à INFRABEL et dans ses filiales, Tuc Rail et Ixilio. Plus de 4000 emplois passeraient ainsi à la trappe d’ici 2020. Bien que nous n’ayons officiellement pas été informés en tant qu’organisation syndicale, la CSC-TRANSCOM tire la sonnette d’alarme depuis des mois en interne. En effet, nous constatons tous les jours la mise en œuvre d’une politique de détricotage de l’entreprise ! Politique délibérée ou réponse à des impératifs budgétaires ? Peu importe le scénario, il se fait sur le dos du personnel et des missions essentielles du rail en Belgique !
Lisez notre dossier