Affiliation

Vos avantages:

  • Service personnalisé
  • Information et aide juridique
  • Conseils de carrière
  • Un syndicat fort et solidaire
Je m'affilie
   

Nouvelles

Voir tout
La CSC-Transcom ne négociera pas la mise en œuvre d’un « service garanti » au sein des chemins de fer belges. Les propositions qui sont aujourd’hui sur la table constituent une atteinte au droit de grève individuel. De plus, la CSC-Transcom considère que ce plan est préjudiciable à la sécurité des voyageurs.
En savoir plus
Actie Strasbourg
Discours de Marianne Lerouge, responsable générale du secteur chemins de fer, prononcé lors de l'action des cheminots européens contre la libéralisation du rail à Strasbourg: "Aujourd'hui le 14 décembre, les euro députés vont voter notre avenir, celui de 912.000 cheminots et de millions de voyageurs. Avenir radieux ? Pas vraiment ! Depuis des années, l’ouverture à la concurrence des marchés publics est présentée comme une nécessité vitale, seule issue possible pour améliorer l’efficacité de nos services publics. Libéralisons, privatisons… et tout ira mieux!"
En savoir plus
La SNCB a l’intention de faire rouler des trains sans accompagnateurs. Un cinquième du personnel serait supprimé. Voilà ce qui filtre du projet de plan d’entreprise 2017-2020 dont la CSC-Transcom a pu prendre connaissance. La CSC-Transcom est outrée qu’aucun dialogue social n’ait eu lieu sur le sujet, ni même une communication dans les organes de concertation. La CSC-Transcom est par ailleurs très inquiète quant à la capacité de la SNCB de pouvoir garantir la sécurité des voyageurs et du personnel, étant donné que le système a déjà prouvé à l’étranger qu’il n’était pas sans risques.
En savoir plus
Même si le refus actuel de Post NL éloigne un peu le spectre d’une privatisation rapide, au vu des réactions de certains membres du gouvernement et de l’actionnariat hollandais, nous ne sommes pas convaincu que le projet est définitivement tombé aux oubliettes. C’est d’ailleurs la probable raison du mutisme actuelle de bpost.
En savoir plus
Voir tout

Des services publics en bonne santé

Le 22 septembre, nous avons présenté, avec les autres syndicats des secteurs publics, nos priorités durant l’événement « Des services publics en bonne santé ». Nous avons abordé entre autres le désinvestissement public, la concertation sociale et les pensions.

Teken de petitie

Une privatisation, ca se prépare!

La CSC-TRANSCOM a pu prendre connaissance, via la presse, d’une réduction drastique des effectifs à INFRABEL et dans ses filiales, Tuc Rail et Ixilio. Plus de 4000 emplois passeraient ainsi à la trappe d’ici 2020. Bien que nous n’ayons officiellement pas été informés en tant qu’organisation syndicale, la CSC-TRANSCOM tire la sonnette d’alarme depuis des mois en interne. En effet, nous constatons tous les jours la mise en œuvre d’une politique de détricotage de l’entreprise ! Politique délibérée ou réponse à des impératifs budgétaires ? Peu importe le scénario, il se fait sur le dos du personnel et des missions essentielles du rail en Belgique !
Lisez notre dossier