Nouvelles règles transport routier danger pour la sécurité

La Commission européenne est en train de revoir toute la réglementation sur le transport routier. Les mesures proposées sont catastrophiques : elles vont avoir un impact négatif sur la santé, la sécurité et les conditions de travail des chauffeurs et, par conséquent, elles risquent de mettre en danger tous les usagers de la route ! En effet, les chauffeurs seront amenés à conduire plus longtemps car l’Europe veut revoir les temps de repos. 
Actuellement, ils bénéficient d’au moins une période de 45 heures de repos ininterrompu toutes les deux semaines parce que leur corps en a besoin ! Or, la Commission veut la ramener à 24 heures. Les conducteurs travaillant à l’étranger durant de longues périodes devront dormir davantage de nuits consécutives dans la cabine de leur camion et, lorsque leur employeur leur donnera le temps et la possibilité de retourner chez eux, ils devront financer eux-mêmes les frais de voyage ! En plus, ces nouvelles mesures vont encore augmenter la concurrence déloyale.[1] Mais les grandes fédérations patronales de Pologne ou de Roumanie affirment que ces mesures agréent leurs travailleurs. 
Rien n’est moins sûr… Voilà pourquoi, la Fédération européenne des travailleurs des transports (ETF) a décidé de mener, aux quatre coins de l’Europe, des actions de sensibilisation. La CSC-Transcom, membre de l’ETF, sera donc sur le terrain ce jeudi 5 octobre dès 17 heures. « Nous avons choisi pour cette action en région liégeoise de nous rendre sur le grand parking autoroutier de Barchon. Accompagnés de traducteurs, nous irons à la rencontre des chauffeurs non-résidents. 
Nous allons les informer des dangers des propositions de la Commission. Nous voulons leur faire prendre conscience que les mesures avantagent les employeurs au détriment des travailleurs et les inviter à nous rejoindre dans les actions de l’ETF visant à améliorer les conditions de vie et de travail des conducteurs », explique Roberto Parillo, Responsable général du Secteur route à la CSC-Transcom et Président de la section transport routier à l’ETF.