La CSC-Transcom fixe sa priorité, le personnel bpost

Même si le refus actuel de Post NL éloigne un peu le spectre d’une privatisation rapide, au vu des réactions de certains membres du gouvernement et de l’actionnariat hollandais, nous ne sommes pas convaincu que le projet est définitivement tombé aux oubliettes. C’est d’ailleurs la probable raison du mutisme actuelle de bpost. 
Dans l’attente de la suite de ce feuilleton à rebondissement, la CSC réaffirme son opposition à toute forme de privatisation. Les résultats actuelles de bpost démontrent sans aucun doute possible que la privatisation n’est une bonne solution. Il y a 10 ans beaucoup s’entendait pour dire que la poste belge serait probablement Hollandaise sous peu ! Ce sont probablement les même qui veulent aujourd’hui la privatiser ! 
Il ne se passe pas un mois voir une semaine sans nouvelles sorties dans la presse sur un nouveau projet ou un nouveau rachat. City Dépots, Bringr, Parcify, Lagardère, Centralisation de divers unités( dépôt de Jemelle), Post NL et maintenant de l’outsourcing de l’IT vers l’étranger ! Les priorités de bpost sont là ! Nouveaux services, nouvelles filiales, nouveaux rachat, etc …. 
Après une analyse de la situation avec les représentants de toutes les régions du pays, l’ACV-CSC Transcom Postes a décidé de mettre la pression sur l’Entreprise en fixant le bien être du personnel comme sa seule priorité dans les débats pour les semaines à venir. 
La suppression d’emplois, les heures supplémentaires non payées, les services infaisables dans les 8 h de travail, des cadences infernales, les calculs de salaire incorrects,….sont les matières pour lesquels l’ACV-CSC est disponible pour en discuter et trouver des solutions réalistes. Pour tout autres sujet ne traitant pas directement d’une amélioration des conditions de travail ou du bien-être du personnel, ces réunions ne font pas partie des priorités de concertation de l’ACV-CSC! Dès lors, ces réunions attendront , ce n’est pas là qu’est l’urgence !
Le jeux à assez duré ! Les débats en faveur du personnel est notre priorité ! Nous voulons privilégier le dialogue, mais sans résultats concrets et rapides, l’annonce faite ce jour n’exclut en aucun cas la possibilité de voir des mouvements de méconten-tement se multiplier dans les jours ou semaines à venir chez bpost !