Elections sociales pour les cheminots ? Top départ !

Ce matin, en Commission paritaire nationale, une révision importante du dialogue social interne aux Chemins de fer a été votée à l’unanimité. Un ajout à la réglementation, négocié depuis 8 mois, a vu le jour afin d’implémenter, dès décembre 2018, les élections sociales pour les cheminots. 
Le Ministre de tutelle, M. Bellot, était présent à cette occasion et a déclaré : « Même si les élections sociales pouvaient faire peur au début, dans toute organisation, dans toute entreprise, dans une démocratie, toutes les composantes qui en font partie, doivent choisir périodiquement celles et ceux qui vont les représenter. » 
C’est un changement radical pour nos militants qui seront désormais élus par leurs collègues et la CSC-Transcom s’en réjouit. Nous défendions la mise en place des élections sociales depuis notre congrès de 2004. Concrètement, les cheminots pourront élire directement leurs délégués pour les représenter dans les comités pour la prévention et la protection au travail (CPPT) ainsi qu’au sein des Comités paritaires régionaux (CPR).