Mission et valeurs

La Centrale se fixe pour objectifs : 
  • de lutter en faveur du progrès social et, ainsi, maintenir et développer le bien-être, tant moral que matériel, de ses affiliés ; 
  • d’examiner et de défendre les intérêts professionnels individuels et collectifs de ses affilié(e)s. 
La centrale s’engage à lutter, à tous les niveaux et lieux possibles, pour une société plus juste et respectueuse de la liberté et de la dignité humaine. Elle le fait dans un esprit d'ouverture, de tolérance, de solidarité, de justice sociale, en s’engageant clairement à respecter et garantir la participation des minorités. 
Pour atteindre ce but, elle agit en s’appuyant sur l’apport démocratique de tous ses affiliés. 
La Centrale s’inspirera des valeurs fondamentales du Christianisme, de la Déclaration universelle des Droits de l’Homme, telle que définie par les Nations Unies. La Doctrine Sociale Chrétienne - concrétisée dans les valeurs de la Confédération des Syndicats Chrétiens - est le fondement de son action. 
La Centrale est affiliée à la Confédération des Syndicats Chrétiens (CSC). De ce fait, elle s’inscrit dans les Résolutions de Congrès de la CSC et veille à leur exécution. Elle fait aussi partie de la Fédération des Syndicats Chrétiens des Services Publics. 
Elle peut collaborer avec d’autres associations démocratiques, sans déroger toutefois à la nature et au but qui lui sont propres, tout en respectant les options prises au sein de ses instances statutaires compétentes. 
Pour réaliser ses objectifs, la Centrale peut aussi s’affilier à des organisations syndicales internationales. De la même façon, elle peut coopérer avec des associations de pays étrangers. 
Le Bureau Politique, après avis du Comité Syndical National concerné, décide des affiliations de la Centrale à des organisations syndicales internationales et justifie de ses choix devant le Bureau National. 
La Centrale est un syndicat autonome qui n’est lié à aucun parti politique. Elle exerce son action en toute indépendance.